Les elfes au travail

Je travaille la veille de Noël et le jour de l’an cette année.

Mais je n’écris pas ce billet pour me plaindre. Loin de là !

Je suis très heureux d’avoir mon travail. Non seulement j’ai l’occasion de travailler avec des gens hilarants, intelligents et gentils (je les appelle ma “famille de travail”), mais j’ai aussi la chance d’utiliser mes compétences et ma créativité tous les jours dans mon travail. Je suis bien payé et j’ai des avantages fantastiques. Pas grand-chose à redire.

Et comme vous vous en souvenez peut-être, j’ai souffert d’un méchant cas de zona au début du mois de novembre, qui m’a tenu éloigné du bureau pendant une semaine complète (payée). Mes collègues m’ont facilité la tâche en me permettant de travailler à distance lorsque je n’étais pas en train de lutter contre d’horribles douleurs nerveuses.

J’ai donc pensé qu’il n’était que juste de me porter volontaire pour être la “femme” du service de reprographie de mon agence les deux veilles, lorsque la plupart de mes collègues seront ailleurs avec leur famille et leurs amis. Notre bureau est ouvert, et quelqu’un doit être là “juste au cas où”. Urgences d’écriture faites se produire, les gens.

Comme beaucoup de professionnels, j’ai des congés payés pour Noël et le jour de l’an (nos bureaux sont fermés, sans tenir compte des urgences d’écriture). En dehors de cela, je n’ai pas de congés prévus pour les vacances.

Je prends cependant les trois jours qui suivent le Jour de l’An comme jours de vacances.

Pourquoi alorsvous vous demandez ? L’expérience des années précédentes m’a appris à quel point les choses peuvent devenir folles pendant les vacances. Après tous les cadeaux, les fêtes, les réunions de famille et le temps passé avec les enfants, je suis généralement épuisée et prête à faire une pause.

Cette année, je vais m’accorder cette pause. Avec le retour des enfants à l’école ou à la garderie, je pourrai m’attaquer au désordre de ma maison et peut-être commencer 2013 avec un peu d’élan au lieu d’être à la traîne.

Une toute petite partie de moi se sent un tout petit peu coupable de ne pas être plus à la maison pendant les vacances avec mes enfants. Mais j’ai prévu un tas de choses amusantes pour eux, entre les camps de vacances, le temps passé avec grand-mère et leurs baby-sitters préférés. En plus, mon mari fera beaucoup de devoirs de père.

Et parfois, je dois juste revendiquer mon temps pour moi. Croyez-moi, je suis reconnaissante d’avoir cette opportunité.

Qu’en est-il de votre emploi du temps pour les fêtes de fin d’année ? Vous sentez-vous bien à propos de comment et où vous allez passer votre temps ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *