Je parie que vous ne trouverez pas cela trop surprenant : Les mères qui travaillent mangent comme des merdes, selon une nouvelle étude publiée sur Time.com.. Une enquête menée auprès de parents travaillant dans des communautés à revenus faibles ou modérés a révélé que “plus de la moitié d’entre eux avaient régulièrement recours à des options alimentaires malsaines en raison de leur situation professionnelle”, indique l’article.

Voyons si l’une de ces options vous est familière :

  • sauter des repas
  • manger au travail
  • manger dans la voiture
  • commander un plat à emporter en rentrant du travail
  • choisir des repas faciles et rapides à servir
  • la suralimentation après un repas manqué

Oui, oui et encore oui. J’ai certainement eu recours à toutes ces pratiques à différents moments de ma vie de mère active, bien plus que je ne l’ai fait avant de devenir parent. Plus nous sommes occupés et plus nous travaillons, plus nous sacrifions une bonne alimentation pour garder la tête hors de l’eau.

L’auteur de l’étude espère que les résultats inciteront les employeurs à prendre des mesures concernant les habitudes alimentaires sur le lieu de travail, afin que leurs employés soient en meilleure santé (et donc plus productifs). Personnellement, je pense que la flexibilité du lieu de travail et le respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée constituent une grande partie de la solution. Si vous pouvez structurer votre journée et travailler à un rythme raisonnable, vous pouvez préparer des repas nutritifs et prendre le temps de manger.

Bien sûr, cela ne ferait pas de mal d’avoir des options plus saines dans les distributeurs de snacks et les cafétérias sur le lieu de travail… si j’avais le choix entre une salade fraîche et un méchant hamburger à la lampe chauffante, je choisirais la salade à tous les coups.

Leave a Reply

Your email address will not be published.