Vous avez déjà passé un million de tests de santé pendant votre grossesse, mais les tests ne sont pas encore terminés. Votre nouveau bébé fera également la queue pour passer quelques examens. Ceux-ci permettent de détecter une perte d’audition, des malformations cardiaques et des dizaines d’affections graves, comme la mucoviscidose, l’hypothyroïdie et la drépanocytose. C’est très important, car un dépistage précoce peut conduire à un traitement efficace… et même sauver des vies.

C’est une nouvelle fantastique, mais honnêtement, le simple fait de penser à ces problèmes chroniques peut être un peu stressant. Ici, je vais faire de mon mieux pour calmer vos inquiétudes et répondre aux questions les plus courantes sur ces examens du nouveau-né.

Dois-je demander un dépistage néonatal ?

Non. Tous les états exigent Les examens du nouveau-né sont généralement effectués dans les 24 à 48 heures suivant la naissance. On vous demandera probablement de signer un consentement pour ces examens lors de votre arrivée à l’hôpital. Vous prévoyez un accouchement à domicile ? Il est bon de demander à votre sage-femme agréée quels sont ses protocoles de dépistage des nouveau-nés.

En quoi consiste le dépistage des nouveau-nés ?

Le dépistage du nouveau-né comporte trois parties différentes : le test sanguin, le test auditif et le test cardiaque. Voici ce qui se passe pour chacune d’elles :

Dépistage sanguin du nouveau-né

Votre médecin, votre sage-femme, votre infirmière ou un autre professionnel de santé piquera le talon de votre bébé avec une petite aiguille, appelée lancette. Il prélèvera ensuite quelques gouttes de sang sur un morceau de papier filtre blanc, puis l’enverra au laboratoire pour analyse. Vous pouvez aider votre bébé à moins pleurer et à se rétablir plus rapidement avec un peu de Les 5 S magie : il a été prouvé que le fait d’emmailloter et de câliner les bébés en position verticale soulage les douleurs dues aux talons.et l’ajout d’un chuchotement fort ou d’un bruit blanc provenant de votre téléphone peut apaiser votre petit bout de chou encore plus rapidement.

Dépistage des troubles auditifs chez le nouveau-né

On utilise généralement l’un des deux types de tests auditifs suivants : la réponse automatisée du tronc cérébral (AABR) ou les émissions otoacoustiques (OAE). Les deux sont rapides (cinq à dix minutes) et faciles à réaliser. L’AABR fait entendre des bruits de clics dans de minuscules écouteurs et l’OAE utilise une petite sonde placée juste à l’intérieur de l’oreille (indolore, promis !). Fait amusant : ces tests sont souvent effectués pendant que votre petit bout de chou roupille. Si le test ne peut être effectué avant la sortie de l’hôpital, il peut généralement être programmé – dans les 30 jours – au cabinet de votre médecin.

Dépistage cardiaque chez le nouveau-né

Il s’agit d’un test simple et indolore au cours duquel un petit capteur est enroulé autour de la main droite et d’un pied de votre enfant. Ce test de cinq minutes permet de lire le rythme cardiaque et le taux d’oxygène dans le sang afin de détecter de graves malformations cardiaques qui peuvent être constatées chez 1/400 des bébés.

Quand les résultats de mon dépistage néonatal seront-ils disponibles ?

Les tests auditifs et cardiaques ne sont pas très difficiles à réaliser. Votre prestataire peut souvent vous communiquer les résultats dès que le test est terminé. En revanche, il faut compter environ une semaine pour obtenir les résultats des analyses de sang de votre bébé. (Heureusement, vous serez plus qu’un peu distraite pendant votre première semaine de parentalité). Si la semaine est écoulée et que vous n’avez pas eu de nouvelles, cela signifie généralement que les résultats sont corrects, mais il est bon d’appeler votre prestataire… juste pour être sûr.

Que faire si les résultats du dépistage néonatal de mon bébé sont anormaux ?

La plupart des résultats du dépistage néonatal sont tout à fait normaux. Mais, même s’ils sont anormaux, cela signifie souvent que le test doit être refait. (Respiration profonde !) Par exemple, certains bébés échouent au test cardiaque, mais ont un cœur parfaitement normal. D’autres présentent un test sanguin anormal parce que, par exemple, l’échantillon a été prélevé trop tôt après la naissance.

Cela dit, environ un nouveau-né sur 300 est atteint d’une maladie détectée par le dépistage néonatal, ce qui fait du diagnostic et du traitement précoces une réalité qui change la vie. Par exemple, lorsqu’un dépistage permet de découvrir un bébé sourd ou atteint de mucoviscidose, une intervention précoce peut avoir un impact considérable sur sa qualité de vie.

Puis-je demander un test spécifique ?

Oui, vous le pouvez. Les familles sont autorisées à demander des dépistages néonatals supplémentaires (ou complémentaires). Vous pouvez envisager de le faire, par exemple, si le programme de dépistage des nouveau-nés de votre État ne comprend pas de test pour une maladie courante dans votre famille. En effet, si chaque État exige un dépistage des nouveau-nés, les tests peuvent varier d’un endroit à l’autre. Cela signifie qu’un nouveau-né soumis à un dépistage en Arizona, par exemple, peut ne pas être soumis aux mêmes tests qu’un nouveau-né du Rhode Island. Si vous êtes préoccupé par un test spécifique, demandez conseil à un professionnel de la santé. Et pour savoir quelles conditions sont dépistées dans votre État, consultez cette liste complète, fournie par Baby’s First Test, le centre national de ressources éducatives sur le dépistage néonatal.

Mon assurance couvrira-t-elle le dépistage néonatal ?

Oui ! La plupart des compagnies d’assurance maladie prennent en charge les dépistages néonatals. Et pour beaucoup d’autres familles, c’est Medicaid ou le programme d’assurance maladie des enfants de l’État qui paie la facture. Cependant, si vous cherchez à faire des tests au-delà de ce que votre État impose, il est bon d’appeler votre compagnie d’assurance.

View more posts tagged grossesse, santé et sécurité

Vous avez des questions sur un produit Happiest Baby ? Nos conseillers seront heureux de vous aider ! Communiquez avec nous à l’adresse customercare@happiestbaby.com.

Avis de non-responsabilité : Les informations contenues sur notre site ne constituent PAS un avis médical pour une personne ou un état spécifique. Il s’agit uniquement d’informations générales. Si vous avez des questions ou des préoccupations d’ordre médical concernant votre enfant ou vous-même, veuillez contacter votre médecin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.