La régression du sommeil entre 3 et 4 mois déconcerte et frustre tant de parents. Grâce à ces conseils préventifs, vous n’aurez pas à en faire partie !

Il y a un moment dans le parcours de chaque parent où votre petit bébé commence à mieux dormir. Et vous êtes tellement soulagé et so heureux. Mais il ne faut pas se féliciter trop vite… des problèmes de sommeil vous attendent dans un avenir pas si lointain :

  • Votre bébé va commencer à se retourner. Lorsque cela se produit, vous devez arrêter d’emmailloter, ce qui peut signifier que votre bébé pleure et se réveille plus souvent.
  • Il aura une poussée de croissance. Et bon sang, il aura faim !
  • Elle fera ses premières dents ou attrapera un rhume, et sera légèrement mal à l’aise.
  • Il sera conscient du grand monde qui l’entoure ! Et plus sensible à la température ou à la lumière.
  • Votre petit animal fêtard se réveillera en ayant envie de jouer.

Et soudain, votre bébé ne dort plus très bien.

Cette étape du voyage porte un nom – la régression du sommeil entre 3 et 4 mois – et elle peut être très déroutante pour les parents. Vous pouvez penser : “Je sais que mon enfant peut mieux dormir… Il dormait déjà mieux. Que se passe-t-il ?”

La plupart des parents sont pris au dépourvu et ne savent pas quoi faire. Mais si vous apprenez à établir des habitudes de sommeil saines, vous pourrez peut-être éviter la plupart, voire la totalité, de ces problèmes.

Pourquoi la régression du sommeil à 4 mois se produit-elle ?

Qu’est-ce qui a changé ? Votre petit bout de chou de nouveau-né est maintenant un papillon social de 3 ou 4 mois. Il s’endort d’un sommeil léger et se réveille… ennuyé ! C’est trop calme, trop tranquille pour lui. Votre bébé de 4 mois, qui aime la compagnie, se réveillera et pensera : “Hé, toi avec les cheveux longs. Reviens ! Je veux jouer !”

Mais, ce que beaucoup de parents ne réalisent pas, c’est que lorsque vous allez vers votre enfant, vous êtes en fait… récompenser pour son réveil, juste avec de la présence ou de l’attention.

Le conseil le plus courant pour faire face à la régression du sommeil est d’utiliser les moyens suivants pleurer l’apprentissage du sommeil. Mais personne ne se sent bien dans cette situation. Et ce genre d’apprentissage du sommeil peut totalement se retourner contre vous et entraîner des heures de pleurs.

Une meilleure approche de la régression du sommeil au 4e mois

Lorsqu’il s’agit de problèmes de sommeil, le meilleur remède est la prévention. Voici ce que je conseille :

  • Emmaillotez les bébés en toute sécurité (sauf si votre bébé a commencé à se rouler).

  • Utilisez les bons types de mouvements et de sons, de sorte que lorsque votre bébé entre dans la phase de sommeil léger du cycle de sommeil, il soit facilement bercé et ne se réveille pas complètement.
  • Anticipez (et diminuez) la faim nocturne en encourageant les tétées de jour et même une tétée de rêve vers 23 heures/minuit.
  • Passez beaucoup de temps à l’extérieur. L’air frais et l’exposition à la lumière du soleil aideront votre petit à reconnaître la différence entre le jour et la nuit.

Et c’est là que le dormeur intelligent SNOO de Happiest Baby est d’une grande aide et constitue le meilleur outil des parents pour prévenir la régression du sommeil de 3 à 4 mois. SNOO apprend aux bébés à mieux dormir en améliorant leur rythme de sommeil jour/nuit dès le premier jour, en utilisant les rythmes qui leur sont naturellement familiers dans le ventre de leur mère et en réagissant rapidement à leurs pleurs avant qu’ils ne se réveillent complètement. Il vous permet également d’emmailloter plus longtemps sans souci, car l’emmaillotage spécial de SNOO empêche le bébé de rouler (l’emmaillotage traditionnel doit s’arrêter lorsque le bébé peut rouler).

SNOO est si efficace qu’il est très rare qu’un “bébé SNOO” subisse une régression du sommeil.

Mais si c’est le cas, les parents peuvent facilement aider leur bébé en ajustant les paramètres de SNOO et en “verrouillant” SNOO à un niveau plus élevé pour favoriser le sommeil toute la nuit. De la même manière qu’un parent berce et tient son bébé plus vigoureusement lorsqu’il traverse une période difficile, le fait d’augmenter le niveau de SNOO permet également de “monter les enchères”. La personnalisation de SNOO agit comme un “remède ponctuel” pendant n’importe quelle période d’éveil (une poussée de croissance, un rhume), en donnant aux bébés l’apaisement supplémentaire dont ils ont besoin pour que, lorsqu’ils se réveillent, ils ne se réveillent pas complètement.

View more posts tagged bébé, sommeil

Vous avez des questions sur un produit Happiest Baby ? Nos conseillers se feront un plaisir de vous aider ! Communiquez avec nous à l’adresse customercare@happiestbaby.com.

Clause de non-responsabilité : Les informations contenues sur notre site ne constituent PAS un avis médical pour une personne ou un état spécifique. Il s’agit uniquement d’informations générales. Si vous avez des questions ou des préoccupations d’ordre médical concernant votre enfant ou vous-même, veuillez contacter votre médecin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.