Il y a peu de choses plus frustrantes pour les parents que lorsque votre bébé refuse de faire la sieste… il se bat et ne dort pas… ou il ne dort que 5 à 10 minutes. C’est tellement banal qu’il existe un argot pour cela dans le lexique moderne : le Nap FAIL. Ici, nous passons en revue les principaux problèmes liés à la sieste et proposons des solutions :

Problème de sieste : il est surexcité

Solution : Ajoutez un temps de jeu calme dans sa chambre à votre routine de sieste. Rendez la pièce plus fraîche, réduisez les distractions et utilisez un bruit blanc. Si vous allaitez, essayez d’éviter les stimulants, comme le chocolat ou le café, et voyez si cela fait une différence dans le sommeil de votre bébé.

Problème de sieste : il est sous-stimulé

Solution : Ne vous déplacez pas sur la pointe des pieds et ne gardez pas la maison silencieuse. Les bébés trouvent les bruits normaux de la maison apaisants. Et les bébés qui aiment le mouvement ont tout intérêt à dormir dans un couffin sûr comme SNOO ou dans une balançoire entièrement inclinée. N’oubliez pas que l’utérus est un lieu bruyant et bruyant, en perpétuel mouvement !

Problème de sieste : quelque chose la tracasse

Solution : Déterminez si elle a faim et nourrissez-la. Cherchez d’autres raisons pour lesquelles elle pourrait être mal à l’aise. A-t-elle trop chaud ? Ses vêtements pourraient-ils être inconfortables ?

Problème de sieste : elle est trop fatiguée

Les signes sont : Elle s’endort dans la voiture, elle s’affaisse avant la sieste, elle est de mauvaise humeur et a les yeux qui coulent.

Solution : Créez un horaire flexible. Je ne suis pas une adepte de la planification de la vie de votre bébé à la minute près. Mais avoir une routine flexible peut être d’un grand secours si votre bébé ne dort pas bien : C’est un enfant sensible et tatillon qui s’effondre si sa sieste est trop tardive, qui devient grincheux lorsqu’il est trop fatigué, qui résiste au sommeil, qui se réveille trop souvent ou qui se réveille trop tôt le matin. Je vous suggère les étapes suivantes pour créer un horaire viable et remettre les siestes sur la bonne voie !

1. Bébé ne fait pas la sieste ? Tout d’abord, cherchez à savoir ce qui se passe exactement.

Si vous êtes comme la plupart des parents, les jours se suivent et se ressemblent. Avant de commencer à modifier l’emploi du temps de votre enfant, tenez un journal quotidien des heures d’éveil et de sommeil pendant plusieurs jours. Comme je l’ai déjà mentionné, cela vous aidera à identifier rapidement le schéma typique de votre enfant.

2. Ensuite, fixez des objectifs de sieste.

Après les premiers mois, un bon objectif est de faire faire une sieste à votre enfant toutes les 2 ou 3 heures pendant la journée. Limitez les siestes à moins de 2 heures – en fait, réveillez-le à 2 heures (cela aide à maintenir des périodes de sommeil nocturne plus longues). À son premier anniversaire, il fera des siestes toutes les 3 à 5 heures.

3. Maintenant, commencez à organiser sa journée.

Certains enfants passent très vite d’un état de fatigue excessive à un état d’excitation totale. Et une fois la ligne franchie, ils sont encore plus excités et luttent contre le sommeil. Vérifiez donc votre agenda et essayez de coucher votre enfant 30 minutes avant de penser que les bâillements vont commencer. Utilisez un bruit blanc grondant pendant toute la sieste pour l’aider à rester endormi.

4. Soyez cohérent, la plupart du temps.

Les experts adorent mettre en garde les nouveaux parents : “Soyez cohérents !” Mais c’est le genre de conseil qui peut rendre les nouvelles mamans et les nouveaux papas fous, car la vie exige que vous “restiez dans la réalité” ! Ne vous sentez pas obligé de gérer votre emploi du temps comme un sergent instructeur des Marines – essayez simplement d’être cohérent. Utilisez des signaux prévisibles (mais simples !) à l’heure de la sieste : Fermez les stores, donnez-lui du lait, utilisez les 5 S. Au cours des premiers mois, afin de renforcer sa confiance, répondez à ses pleurs de manière cohérente et utilisez la méthode de l’éveil et du sommeil (la meilleure façon de lui apprendre à se calmer tout seul).

Si vous et les autres personnes qui s’occupent de votre bébé pouvez vous en tenir à un horaire flexible et à des routines régulières, en quelques semaines, vous devriez établir un rythme de sommeil exceptionnel !

Voir plus de messages étiquetés bébé, sommeil

Vous avez des questions sur un produit Happiest Baby ? Nos conseillers se feront un plaisir de vous aider ! Communiquez avec nous à l’adresse customercare@happiestbaby.com.

Clause de non-responsabilité : Les informations contenues sur notre site ne constituent PAS un avis médical pour une personne ou un état spécifique. Il s’agit uniquement d’informations générales. Si vous avez des questions ou des préoccupations d’ordre médical concernant votre enfant ou vous-même, veuillez contacter votre médecin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.