Le blog des mamans actives

Être parent = être maso ?

vie de parents

Avec l’arrivée de bébé, beaucoup de choses changent avec le début de la vie de parents. Certaines plus que d’autres nous manquent et on se demande quand tout cela va « revenir à la normale ».

 

5 choses qui changent avec l’arrivée de bébé (listing non exhaustif…) :

 

Les matins de semaine

Se réveiller aux aurores pour préparer les affaires du petit : habits, doudous (au début je m’en occupais le soir mais au début on a toujours des bonnes résolutions qu’on finit par ne plus suivre par la suite… Puis lui donner un biberon, le changer, l’habiller, l’accompagner à la crèche et c’est parti pour un marathon. Ah j’ai failli oublier il faut aussi se préparer (et éviter de se pointer au travail comme à la sortie du lit) !

Les soirées après le travail, ça ressemble à ça

C’est là que le travail commence ! Le soir, c’est la course. Il faut courir aller chercher le petit à la crèche (la crèche ferme tôt donc pas le choix) après c’est l’heure du bain, de manger, de jouer un peu. Ensuite préparation du dîner, de la prochaine machine à laver (même si ses affaires sont plus petites c’est incroyable l’allure à laquelle il se salit vite donc il faut être à jour dans les machines). Ensuite  c’est l’heure de manger et voilà il est 23h, bref  je me demande parfois si ce n’est pas plus fatigant d’être à la maison ! 🙂 Et oui avec bébé il n’y a pas de 35h ni de bouton pause, c’est 24h sur 24, 7 jours sur 7. La vie de maman active ou de papa actif est une vraie course dans la vie de tous les jours.

Les week-ends

La grasse matinée, la quoi ? Cela fait un moment que je n’ai pas pu en profiter, c’est juste un vague souvenir. Je n’ai pas bien compris quand vais-je pouvoir en faire à nouveau ? Je n’ai pourtant pas signé pour ne plus en faire ! Et avec l’arrivée des dents, des maladies qu’ils attrapent, c’est la nuit de papa et maman qui est aussi perturbée. Bref autant s’habituer à ne pas beaucoup dormir.

Les visites chez les amis

Il faut se préparer bien en avance et prévoir tout pour le petit : sac à langer (qui contient : couche, coton, eau, sérum physiologique, affaires de rechange), repas (en comptabilisant combien de repas bébé va faire, donc essayer déjà de prévoir jusqu’à quelle heure on va rester…), des jouets, de quoi dormir (c’est vrai que tant qu’il est petit pour faire une petite sieste on prend le transat qu’on allonge complètement, on se laisse la galère du lit pliant pour plus tard…)

Faire une sortie à deux

Il faut s’y prendre à l’avance, plus de sorties improvisées : se renseigner si un proche peut le garder à telle date et pendant combien de temps. Si personne n’est disponible, trouver une nounou en qui on a confiance et là cela peut se compliquer… L’idéal est de le faire par connaissance, il faut alors la rémunérer ; la sortie doit donc en valoir le coup.

Prendre des congés pour… ne pas partir en vacances

Et oui l’adaptation à la crèche cela se fait sur 10 jours en plein milieu de la journée, aussi lorsqu’on ne travaille pas à côté, on est obligé de poser la journée complète. Lorsqu’il est malade la crèche ne le prend pas (aussi gentil soit-il il ne va pas se garder tout seul), mieux vaut garder des jours de congés afin de ne pas avoir de mauvaises surprises à la fin du mois.

 

En résumé

Avec tous ces changements, à première vue cela ne donne pas envie. Mais quand bébé nous fait un sourire, qu’il éclate de rire, nous fait de gros câlins, est émerveillé de tout ce qui l’entoure, nous appelle « maman » et « papa » pour la première fois et pour toutes les autres premières fois, c’est magique ! Tout le reste n’a plus aucune importance, cela vaut largement tout ça ! En conclusion malgré tous ces « inconvénients », c’est un vrai bonheur la vie de famille, à croire qu’on est un peu maso. 🙂 Et dire qu’il y en a qui recommencent… 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Que pensez-vous de cet article ?
  • Ennuyant 
  • intéressant 
  • Pratique 
  • Passionnant 
  • Emouvant 
Be Sociable, Share!

Commenter

mamans qui déchirent