Le blog des mamans actives

Interview Private Famille : la solution pour partager ses photos en privé

private famille

J’ai récemment testé le service Private bébé/Famille. C’est un site qui propose de partager ses photos en privé avec des tas de fonctionnalités +++. C’est un peu comme un Youtube privé ! 🙂

 

Quand on sait que toutes les photos que l’on met sur les réseaux sociaux ne sont pas protégées et peuvent être vues par n’importe qui, ça peut faire peur. Particulièrement lorsqu’on partage des photos de bébé, qui lui n’a rien demandé. Et oui, le monde n’est pas peuplé uniquement de Bisounours et de licornes magiques (à mon grand regret d’ailleurs)… 🙂 donc mieux vaut être prudent…

 

Je ne sais pas vous, mais depuis que bébé est là, on n’a jamais pris autant de photos ! Et on aime bien les partager avec notre entourage mais pas avec la Terre entière ! Du coup ce service est vraiment pratique. En plus, nos proches peuvent laisser des commentaires sur chaque photo, un peu comme sur Youtube à la différence que tout reste confidentiel.

J’ai voulu savoir qui se cachait derrière cette plateforme privée… J’ai interviewé les 2 fondateurs de Private Famille : Audrey et Christophe, jeunes parents d’un petit garçon de 2 ans et demi. Vous noterez que c’est mon premier interview de papa ! 🙂

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour Emilie ! Je m’appelle Christophe, j’ai 41 ans et Audrey 39 ans. Nous sommes en couple depuis 20 ans et “jeunes” parents puisque notre fils a maintenant 2 ans et demi.

Nous sommes français d’origine et avons créé PrivateFamille.com qui permet de créer son site Internet familial sécurisé et totalement privé.

Pour ma part je suis développeur web depuis plus de 20 ans et Audrey a travaillé dans la propriété intellectuelle pendant de nombreuses années.

Quand, comment et combien de temps avez-vous mis pour créer Private Famille ?

C’est la naissance de notre fils qui nous a donné l’idée du service. Notre petit est né en 2012. Comme beaucoup de papas à la maternité, j’ai passé du temps à envoyer des SMS des premières photos de notre bébé à notre famille éloignée, nos amis d’enfance.

Le lendemain, nos proches voulaient encore voir des photos et avoir des nouvelles de bébé et de maman.

Dans la semaine qui a suivi, j’ai créé un site privé, accessible uniquement par mot de passe, pour y mettre les premiers albums photos de notre famille. Puis j’ai envoyé une trentaine de mails à nos proches avec, pour chacun d’entre eux, un mot de passe personnel pour accéder à notre site privé.

On a reçu les félicitations de nos proches bien sûr, mais surtout, de nombreuses demandes de leur part pour créer exactement le même site pour leur propre famille.

C’est comme ça que l’idée de Privatefamille.com est née. On s’est rendu compte que nous n’étions pas les seuls parents à vouloir protéger notre vie privée et à être frileux à propos des réseaux sociaux en ce qui concerne le partage de nos photos de famille.

Nous avons tout créé de A à Z. Entre le cahier des charges, les améliorations et le lancement de la première version du service, ce sont plus de 18 mois qui sont passés. Nous avons amélioré le service pendant plus de 6 mois avec l’aide de 200 familles francophones. C’était long mais c’était une étape nécessaire pour rendre le service facile à utiliser pour les parents et aussi pour les grands-parents.

 

Pouvez-vous nous décrire toutes les fonctionnalités du site ?

La plateforme met à disposition des parents un espace privé qu’on appelle “La zone parents”.

Elle permet de choisir un thème graphique, de le personnaliser avec ses photos ou images perso si on le souhaite puis, après avoir créé les mots de passe qui seront utilisés par ses invités, d’héberger ses photos, vidéos, dessins des enfants, et de commenter si l’on en a envie.

Voici quelques exemples de thèmes :

private famille thème

 

Le service fonctionne depuis son ordinateur mais aussi depuis sa tablette tactile ou son smartphone, bien sûr.

Au final, une fois ton espace familial créé, ça donne un vrai album interactif 100% privé que tes invités peuvent commenter. Une sorte de youtube social, à la différence que le tout est totalement privé, confidentiel et uniquement accessible à tes proches.

L’espace famille est accessible pour les invités depuis leur ordinateur, leur téléphone mobile ou leur tablette, après avoir entré son mot de passe personnel.

private famille site

Seuls tes invités savent que tu utilises le service car tu leur as donné un accès par mot de passe. Le jour où tu veux couper l’accès à quelqu’un, ça prend 2 secondes depuis ta zone parent.

private-famille-mots-de-passe-invites

 

Le service est intuitif et facile à utiliser pour les parents ou pour leurs invités. À notre connaissance, la mamie la plus âgée a 87 ans est une arrière-grand-mère connectée qui surfe sur le site de son arrière-petit-fils et peut ainsi voir son évolution au jour le jour.

private famille zone parent

PrivateFamille.com propose beaucoup de fonctionnalités pratiques et pensées pour la famille. Pour te donner une idée, tu peux lire les avis des parents sur notre page Facebook qui ne tarissent pas d’éloges sur notre concept.

 

 

Comment être sûre que tout reste bien confidentiel ?

C’est le concept même du service. La confidentialité, la protection des données et de la vie privée sont à l’origine du projet. Que ce soit les contenus envoyés par les parents, les textes qui sont écrits, les commentaires, les données personnelles des utilisateurs ou de leurs invités, toutes ces données restent la propriété entière des utilisateurs. À aucun moment ils sont utilisés, vendus ou loués à des tiers. Contrairement à certains réseaux sociaux par exemple. PrivateFamille.com, c’est une vraie assurance pour les parents de pouvoir partager avec leurs proches en toute tranquillité.

Chaque famille peut récupérer l’archive (fichier zip) de ses contenus à tout moment et tout supprimer définitivement quand elle le souhaite.

À l’heure où les réseaux sociaux et bon nombre de services sur Internet font commerce de nos données, de nos contenus, de notre vie privée, il nous a paru évident qu’un service comme le nôtre allait trouver son public. Encore plus lorsqu’il s’agit de sa famille, de ses enfants et de leur avenir numérique.

À ce propos, avais-tu vu l’émission zone interdite et le témoignage de ce papa concernant Facebook ? Je pense qu’en voyant cet extrait, on comprend tout de suite le bienfondé d’un service comme le nôtre.

Travaillez-vous maintenant exclusivement pour Private Famille ou avez-vous une autre activité supplémentaire en parallèle ?

PrivateFamille.com, c’est un projet à temps complet bien sûr.

Nous travaillons actuellement au lancement de la version anglophone courant Février. Nous avons choisi un nouveau nom, plus américanisé pour le lancement, je ne peux pas t’en dire plus pour le moment :-).

Quel statut avez-vous, quelles ont été vos démarches (j’imagine que c’est différent en suisse) ?

La société qui édite le site s’appelle Ketch’up et c’est une société Genevoise. Ayant habités en Suisse pendant plusieurs années, il nous a semblé naturel de choisir Genève, une ville très cosmopolite, plutôt que les Etats-Unis ou la France par exemple.

Sur quels critères avez-vous défini les tarifs ?

Nous avons choisi de proposer une formule gratuite, limitée en nombre de photos et vidéos, cette formule gratuite permet de tester le service gratuitement avec ses proches.

Nous proposons différentes formules payantes, à petit prix, en fonction du nombre de photos/vidéos. La première formule payante commence à 4,90€/mois sans engagement de durée.

Puis, la formule suivante (9,90€) permet de stocker ses photos de façon illimitée. C’est la formule la plus utilisée par nos abonnés. Les critères étaient bien sûr de pouvoir offrir notre service au plus grand nombre.

Comment avez-vous fait pour vous faire connaître (réseaux sociaux, presse, salon, partenariats…) ?

Un peu de tout ça. Quand une famille invite d’autres parents à venir voir ses photos dans son espace privé, ces mêmes parents ont eux aussi envie de créer leur propre espace familial et eux aussi, de partager avec leurs proches. Beaucoup de bouche à oreille et surtout de recommandations.

Nous avons également des partenariats avec des enseignes de puériculture, des portails internet pour les familles, des blogueurs parentaux ainsi que des boutiques. C’est très varié.

Private Bébé et Private famille, quelles sont les différences ?

On a créé Privatebebe.com à la naissance de notre enfant puis PrivateFamille.com a vu le jour quelques mois après.

Quelques mois après avoir créé Private Bébé, des familles nous disaient : “Votre service a l’air génial, mais mon petit a 18 mois, ce n’est plus un bébé.”

On a donc réfléchi assez rapidement à créer une version pour les familles afin d’élargir notre public. Private Famille c’était l’évolution logique du 1er service, il s’adresse aux familles avec des enfants qui ne sont plus des bébés et dont les parents ont envie d’avoir leur propre site internet pour partager avec leurs proches et se créer une vraie fabrique à souvenirs.

Ainsi, les familles qui ont commencé à utiliser Private Bébé lorsque leur bébé est né peuvent continuer à utiliser le service sur Private Famille par la suite quand leur bébé n’est plus un bébé ou encore à l’arrivée d’un deuxième enfant.

Comment se « porte » Private Famille aujourd’hui et quels sont vos projets pour les 3 prochaines années ?

Au delà de nos espérances. On savait qu’il y avait des parents frileux de partager leurs photos de famille sur les réseaux sociaux, ce qu’on ne savait pas c’est qu’ils étaient aussi nombreux. Nous sommes très heureux de l’accueil que nous avons reçu.

Pour les 3 prochaines années, on a plein d’idées, à commencer par le lancement de la version anglophone en ce début d’année.

Plutôt du matin ou du soir, ou aucun des 2 ?

Avec un petit de 2 ans et demi, tu te doutes bien qu’on n’est plus du tout du soir depuis longtemps ! (rires)

Le nom de votre société « Ketch’UP SA » ça représente quelque chose de précis (nom de famille ou autre) ou c’est juste parce que vous aimez la sauce tomate ?

Cette question revient souvent, ça intrigue on dirait. 🙂

Lors de la création de la société en 2013, on a cherché un nom qui rimait avec “Start up”… et puis on s’est dit que Ketch’up, ça serait un bon nom pour attaquer le marché américain. (sourires)

 

Est-ce que tu ressembles à ton avatar ?

Il est bien plus beau que moi, mais j’ai autant de cheveux que lui 😀

 

Un petit mot à ajouter ? On n’a rien oublié ?

Je voulais te remercier pour cette interview très sympathique, la qualité de ton blog et des articles que tu publies régulièrement et aussi inviter toutes les lectrices de Mamansactives.fr à profiter de la formule gratuite proposée par PrivateFamille.com.

 

private famille private bebe demo

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Que pensez-vous de cet article ?
  • Ennuyant 
  • intéressant 
  • Pratique 
  • Passionnant 
  • Emouvant 
Be Sociable, Share!

4 Commentaires

  1. Je trouve le concept génial! Je vais en parler au futur papa qui prend les photos. Je pense que ce site pourra être particulièrement utile pour les parents et grands parents en province qui ne peuvent pas nous rendre visite très souvent.
    Merci pour cet article et cette découverte!

    • Vous avez déjà commencé à faire des photos ? Après tout l’aventure commence dès la grossesse ! 🙂

  2. Je me suis inscrite suite à votre article, voilà quelques semaines que je l’utilise et vraiment nous sommes ravis avec mon mari et ma famille. Nous partageons nos photos et nos vidéos avec notre famille éloignée, nos amis dans un cercle restreint (nous sommes 22 au total) et chacun laisse son commentaire sur nos photos et peuvent garder le contact facilement avec nous et nos enfants. Grand merci pour cette découverte, car nous avions longtemps cherché un service de la sorte, totalemnt prix et sécurisé pour que nos contenus et nos échanges ne soient pas publics.
    L’abonnement à 10 euro par mois vaut vraiment la peine !
    Bonne continuation à votre blog que nous lisons régulièrement. Pat et JM

    • Merci pour votre commentaire. Ravie que cet article vous ai été utile 😉

Commenter

mamans qui déchirent